Les associations qui comptent en matière d'environnement se sont livrées à un exercice original et jamais réalisé jusqu'alors en France : évaluer dans le détail l'action des politiques lorsqu'ils étaient aux responsabilités (depuis 1997).

Ce groupement (l'Alliance pour la planète) avec notamment les Amis de la Terre, la Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, Greenpeace, WWF a un jugement sévère, voire très sévère. Personne ne peut être fièr des notes obtenues ! L'UMP (4,5/20), l'UDF (5/20), PS (6,5/20)... Les Verts s'en sortent un peu mieux avec une note qui n'est pas non plus extraordinnaire (11/20). Pour le calcul, 24 mesures ont été prises en compte, avec pour chacun un barème de notation examiné isolément. On peut donc difficillement reprocher à cette réflexion d'être "trop subjective".2007_envir_lemonde

Elle n'est certes pas parfaite, mais elle montre notre déficit criant en la matière. Je pense que le Parti Socialiste n'est pas aller aussi loin qu'il le faudrait. Néanmoins, je souhaite insister sur une approche non partisance de ces sujets. Je crois que l'enjeu doit transcender les partis et plus généralement la France. Seul l'Europe à mes yeux peut au niveau international arriver à peser face aux Etats-Unis et à l'Asie.

J'espère que ce genre d'initiative va apporter du "grain à moudre" et surtout qu'elle favorise au niveau national un discours qui se concrétise une fois les échéances électorales passées ! Là est l'enjeu.

Je prends, un seul exemple, d'une action qui me tient à coeur, et dont j'ai déjà eu l'occasion de parler dans  un de mes précédents billets d'humeurs : la question de la "fisalité & du développement durable". Si ce thème commence simplement à être évoqué par quelques candidats ; je souhaite qu'il soit rééllement et intelligemment mis en oeuvre. Je pense qu'il faut prendre en compte les coûts environnementaux, sanitaires, sociaux dans les coûts de fabrication ou de prestation de services.

Pour accéder au site : http://www.lalliance2007.fr